Cette journée du 26 Mars 1962 a scellée dans le sang le sort de l'Algérie. Pour montrer leur désaccord avec le bouclage du quartier de Bab el-Oued une foule calme et non-armée (selon tous les participants) de plusieurs milliers d'Européen, descend dans les rues d'Alger. C'est une foule silencieuse qui défile derrière les drapeaux bleu, blanc et rouge, avec femmes, enfants et anciens militaires. APrès avoir passé un premier barage sans difficulté, des coups de feu se font entendre, et c'est l'horreur qui a sonné. IL est 14H50, l'armée française ouvre le feu sur cette foule et fait environ 80 morts et 150 blessés ( source : Le Point n°1539) Tout cela, seulement une semaine après la signature de paix des accords d'Évian. L'armée, officiellement, n'aurait fait que riposter à des tirs provenant de fenêtres d'immeubles... alors pourquoi avoir tirer à terre, sur la foule ? 40 ans après, l'énigme demeure...




Fusillade dans la rue d'Isly (photo la plus connue) Paris Match n°678

retour à la chronologie

retour à l'index