PROBLEMATIQUE

Nous nous efforcerons de montrer par des témoignages et des recherches documentaires comment s'est passée la cohabitation Franco-Arabe jusqu'au départ précipité des Européens vers la France.



BILANS PERSONNELS


Marion Yéni 1-L

Je fais partie du TPE « Témoignages de Pieds-Noirs » avec Bénédicte Vaudel et Pierre Marin. Nous avons pour but de montrer par des témoignages et des recherches documentaires comment s'est passée la cohabitation franco-arabe jusqu'au départ précipité des Européens vers la France en 1962. Nous avons donc pour cela rédigé un questionnaire comportant dix-neuf questions répondant à notre sujet. Les réponses au questionnaire nous ont permis de mettre en forme des témoignages réels et véritables. Nous avons choisi de travailler sur l'Algérie pour différentes raisons : nous voulions en savoir plus sur les relations franco-arabe et cette guerre souvant mise dans l'ombre. De plus nous étions avantagés sur les contacts, car la famille de Pierre est une famille de Pieds-Noirs, donc il nous était facile de prendre contact avec eux. Nous nous sommes partagés le travail de façon à ce que chacun travaille de façon agréable et dans une bonne entente. Nous avons quand même eu du mal à démarrer notre projet. Nous étions très interessés par le travail à faire cependant nous n'arrivions pas vraiment à délimiter le sujet, qui était très vaste. Mais à force de changer sans cesse d'idée et de problèmatique, nous nous sommes de plus en plus imprégnés du sujet et avons pu élaborer la problèmatique actuelle. Notre production finale étant un site HTML, j'ai pu mettre en pratique mes connaissances en informatique. Ce sujet me plait beaucoup et j'espère qu'il vous plaira de même !

Bénédicte Vaudel 1-L

Notre groupe est composé de Pierre Marin, de Marion Yéni et de moi-même. Notre TPE se nomme "Témoignages de Pieds-Noirs " et nous avons pour but de faire un travail de mémoire sur la période coloniale française à partir de documents et de témoignages de Pieds-Noirs en traitant plus particulièrement la cohabitation Franco-Arabe et le départ des Européens. Nous avons décidé de mettre tout notre contenu dans un site Internet afin de mieux classer nos recherches. Le site se présente sous forme de liens avec une chronologie, des biographies, des photos, une partie sur les relations Franco-Arabes, une partie sur le départ d'Algérie, une autre sur leur arrivée et leur insertion en France enfin, une dernière avec des témoignages authentiques. Pierre nous ayant très vite impliqué dans le sujet, grâce à ses relations de familles et d'amis, nous avons tout de suite accepté de monter ce projet avec lui ; mais son idée de départ était tellement large que nous avons dû réduire à plusieurs reprises l'étendue du sujet. Nous avons beaucoup appris sur l'Algérie, sur les méthodes de travail et sur les relations avec des personnes extérieures. Je trouve que ces Travaux Personnels Encadrés sont une très bonne expérience tant au niveau de la prise d'initiatives qu'au niveau relationnel.

Pierre MARIN 1-L

Cette année avec Bénédicte Vaudel et Marion Yéni nous avons travaillé sur un projet ambitieux pour les TPE : "Témoignages de Pieds-Noirs". Notre but était en fait de vraiment bien cerner une guerre dont nous ne comprenions pas très bien le sens, ni les retombées économiques et sociales qu'elle eut sur la France. Mais tout cela était beauoup trop vaste pour seulement 6 mois, surtout en concidérant le fait que les TPE sont en parallèle constant avec les ACF. Notre problématique finale était donc de sortir d'une idéologie trop marquée par la guerre et de montrer, d'expliquer, véritablement ce qu'était l'Algérie avant tous les événements tragiques qui ont "vraiment commencés" en 1954 pour ne plus s'arrêter qu'en 1962 (du moins pour les français d'Algérie et la France métropolitaine par conséquent). Nous nous sommes surtout préoccupés, à partir d'un questionnaire que nous avons rédigé ensemble et que nous avons envoyé à différentes personnes, des sentiments personnels de chacun vis à vis de l'Algérie. Vous aurez eu l'occasion de voir dans le site internet que nous avons produit que les réponses aux questions se recoupaient, et que les Pieds-Noirs sont donc tous unanimes sur ce sujet. Ce questionnaire nous a permis de voir comment ces franççais que nous appelons "Pieds-Noirs" ont ressenti cette vie là-bas et comment ils ont vécu l'arrachement à cette terre qu'ils aimaient tant.
Pour ce qui est du travail d'équipe, je dois dire que travailler avec Bénédicte et Marion fut un véritable plaisir. Je les ai entraîné avec moi dans ce projet car pour ma part je voulais approfondir plus la question de l'"Algérie Française", car j'en entendais parler depuis ma plus tendre enfance par mes grands-parents, tous les deux ayant vécu en Algérie jusqu'en 1962, ainsi que par toute ma famille paternelle qui est "Pieds-Noirs". Nous nous sommes partagés les différentes tâches qu'il y avait à faire, et nous étions tous les trois très motivés pour mener à bien ce projet, que j'affectionne très particulièrement. Grâce à la complicité de Johan Mathé (pour l'aide pratique) et de Matthieu Aubry (pour l'aide théorique) je crois avoir largement "gonflé' mes connaissances en HTML d'à peu près 100%, ce qui n'était pas trop dur à faire puisque je ne savais strictement rien, ou presque rien, avant. Je suis aussi très content d'avoir pu utiliser mes connaissances techniques pour les manipulations en radio (grâce à l'aide de "Fred", emploi-jeune au LPI)) pour mettre sur "fichiers-sons" le témoignage de mes grands-parents, que nous verrons plus en détail lors de la validation finale des TPE.
Malgré les difficultés que nous avons rencontré au début pour trouver une problématique et un objectif précis, nous sommes arrivés, je crois, à acquérir de bonnes connaissances sur l'Algérie Française et sur les Pieds-Noirs d'Algérie, cela tout au long de l'année en faisant des rencontres avec des personnes passionnantes (M. Georges Pagé, M. Dissler (sous prefet de Mascara,...). Cela fut passionnant et enrichissant...
Si c'était à refaire, je le referai, avec les mêmes personnes, et aussi en démarrant plus vite pour pouvoir en faire encore plus et acquérir encore plus de connaissances sur le sujet !




retour à l'index