Question 8 : Concernant la religion, la liberté de culte était-elle acceptée ?


) Toutes les communautés pratiquaient leur culte de façon très libre, il y avait à Mascara deux mosquées, une synagogue et une église. Il y avait comme une communion entre les cultes, des voisins algériens nous fournissaient des branches d'olivier pour la messe des rameaux, en échange de la traditionnelle ''Mouna'' (gâteau de Pâques-sorte de brioche...mais pas tout à fait !) J'assistait chez les voisins algériens a l'égorgement du mouton lors de L'Aïd-El-Kébir, (on n'y voyait aucune cruauté..) on aimait les soirées du Ramadan car on savait que les voisines nous amèneraient la bonne ''Chorba'', on évitait les taches lourdes ou les efforts aux copains musulmans pendant le ramadan car on savait qu'ils étaient a jeun. Etc.….

retour à la page des questions
retour à l'index