Question 4 : Y avait-il des quartiers séparés pour les Français d'un côté et les Arabes de l'autre ?


Oui. Cela se faisait naturellement. Les Arabes, attachés à leur mode de vie et leurs traditions préféraient vivre dans des quartiers distincts, dans des maisons assez basse. On ignorait encore les grandes barres d'immeubles HLM comme de nos jours. Mon père travaillait dans l'usine de volets roulants et fermetures Mischler, en plein quartier arabe. Certaines famille arabes aisées vivaient dans des quartiers européens et adoptaient d'une certaine manière le style de vie européen.
Quelques quartiers regroupaient des gens selon leurs origines :
Des Espagnols à " la Calère " ou " la Marine " à Oran. Des Arabes dans la Casbah d'Alger. Le " petit peuple " Pieds-Noirs à Bab el Oued le faubourg arabe de Bab Ali à Mascara. Le quartier juif autour de la rue de la Révolution, près de la synagogue à Oran.

retour à la page des questions
retour à l'index