Question 8 : Concernant la religion, la liberté de culte était-elle acceptée ?


Bien entendu. Chaque communauté avait son lieu de culte. Et chaque lieu de culte était respecté. Les églises, les cathédrales pour les catholiques, les synagogues pour les israélites, les mosquées pour les musulmans, les temples pour les protestants.
Autre anecdote : je suis catholique,( non pratiquant ), j'ai fait ma première communion à Géryville. Lorsque je pense à l'Algérie, bien que né à Oran, je considère Géryville comme " mon village " , un vrai village, avec sa petite place et son église, sa mairie, son école. Il y avait également bien sûr, une mosquée, près de laquelle nous habitions. Je me souviens très bien lorsque le muezzin, sortait sur le minaret et appelait ses fidèles à la prière , je le voyais depuis la petite cour de notre maison. Tout cela a nourri mes souvenirs. J'ai longtemps pensé à " mon "village, où j'ai vécu deux ans en 1959 et 1960.
Et puis un jour, en 1999, alors que je feuilletais une revue consacrée aux pieds-noirs, j'apprends trente sept ans après l'indépendance de l'Algérie, que " mon " église avait été rasée à l'indépendance. Cela m'avait fait un choc, car depuis ce temps lorsque je pensais à mon village, je revoyais mon église. Cette guerre d'Algérie nous aura vraiment fait trop de mal et aura opposé des communautés qui jusque là, je le répète, s'entendaient bien.
Mais le temps efface les peines heureusement, même si l'on n'oublie jamais.

retour à la page des questions



retour à l'index