Question 5 : Certains magasins étaient-ils réservés spécifiquement aux Français ou bien aux Algériens ?


Non, pas du tout. Aussi bien dans les quartiers européens, les arabes pouvaient acheter, que les européens dans les quartiers arabes. Il est évident qu'en ce qui concerne les magasins d'Alimentation, on ne pouvait trouver dans une épicerie européenne le choix des épices nécessaires à la cuisine arabe, et vice-versa. Mais en plein centre d'Oran, il y avait la rue des Juifs, qui était une rue très commerçante où l'on trouvait de tout.

retour à la page des questions



retour à l'index